Optimiser son profil LinkedIn et développer son réseau

Avec plus de 2 millions d’utilisateurs en France, et 90 millions dans le monde, le réseau social professionnel LinkedIn est devenu une plateforme de premier plan pour développer sa marque personnelle et ses relations d’affaires sur Internet. Plusieurs techniques simples permettent d’optimiser sensiblement la visibilité de son profil et d’étendre son réseau de connections, et donc son influence. Que cette démarche s’inscrive dans une recherche d’emploi, ou pour promouvoir les activités de son entreprise sur Internet. Voici une liste de conseils et de « bonnes pratiques » permettant de tirer le meilleur parti de LinkedIn et des nombreuses possibilités qu’offrent le concurrent de Viadeo en France.

Bien renseigner son profil LinkedIn

  • Présenter votre profil en « entonnoir ». Les informations les plus importantes doivent figurer en premier. Leur positionnement varie en fonctions des objectifs fixés (ex : recherche d’emplois, recherche de relations d’affaire). En ce sens, il est préférable d’éviter le copier-coller de votre CV.
  • Si l’intitulé de votre poste actuel est peu clair, détaillez-le brièvement (en quelques mots) pour le rendre concret et compréhensible.
  • Utiliser le « langage naturel » pour personnaliser votre profil : le champ « résumé » vous permet de vous exprimer de manière plus « personnelle » (« Je »): profitez- en pour composer une « mini-biographie », avec quelques phrases simples, et engageantes pour les lecteurs.
  • Ajouter de manière visible (plutôt dans l’en-tête) les liens vers vos autres profils web 2.0 et/ou vos réalisations web : profils Twitter, Viadeo, Fan Page Facebook, sites et blogs corporate ou personnels, portfolio. Vous pouvez doubler ces mentions dans la rubrique « sites web », en dessous de l’en-tête.
  • Indiquer les groupes LinkedIn auxquels vous appartenez
  • Traduire les mentions les plus importantes de votre présentation en anglais, si vous prospectez en France et à l’international (indiquer un lien vers une présentation complète une autre page web pour ne pas surcharger votre profil)

Bien référencer son profil LinkedIn dans les moteurs de recherche

  • Rendez votre profil LinkedIn « visible à tous » (page Préférences). Afficher le plus d’éléments visibles possibles (Expériences, résumé, expériences, compétences en plus des champs secteur d’activité et région)
  • Construisez un réseau de liens retours de qualité pointant vers votre profil LinkedIn : privilégier, des liens depuis des sources autorisant les liens en DoFollow (forums, blogs corporate) et qui bénéficient d’un bon PageRank. Il est possible d’ajouter des liens en Dofollow depuis Twitter (voir un tutoriel ici) et Facebook (sur la Fan Page, via Static FBML), l’intérêt étant que ces deux plateformes bénéficient d’un PageRank très élevé. Choisissez néanmoins quelques sources en NoFollow pour éviter d’être identifié comme spammeur par Google.
  • Diversifier les titres de vos liens retours : vous pouvez alterner entre votre nom et certains mots-clés signifiants utilisés dans votre profil pour améliorer le référencement de votre page LinkedIn à partir de plusieurs requêtes.
  • Personnaliser votre URL LinkedIn : certains utilisateurs optent pour une URL reflétant leur domaine d’expertise à la place de leur nom (ex : référenceur)

Ajouter des images, vidéos et présentations à son profil

Il est possible d’insérer des images, vidéos et documents sur son profil LinkedIn afin de mettre en avant des réalisations et travaux spécifiques, à la manière d’un « portfolio multimédia ».

Cette option est disponible dans les sections résumé, expérience, et formation.

Les éléments visuels peuvent être téléchargés sur le profil, ou insérer depuis différents services tiers :

  • Prezi, Scribd ou encore SlideShare pour les présentations professionnelles,
  • Twitter, ow.ly, Pinterest pour les images,
  • Youtube, Dailymotion, Vimeo pour les vidéos,
  • Spotify, SoundCloud, Mixcloud pour le son,

 

Tous les documents téléchargés sont ouverts aux recommandations (sous la forme de « likes ») et aux commentaires des membres de son réseau.

Développer son réseau LinkedIn

  • Une fois votre profil créé, envoyez des invitations par emails à vos contacts (utiliser le module « importer des contacts) Ajouter l’URL de votre profil dans la signature de vos correspondances professionnelles, carte de visite, etc.
  • Ajouter un flux RSS montrant l’activité de votre profil sur votre page d’accueil (le flux n’est visible que par les membres de votre réseau). Le module permet notamment d’afficher les mises à jour de votre statut, vos dernières recommandations.
  • Intégrer votre compte Twitter à votre profil LinkedIn (possibilité de limiter l’affichage des tweets à certains hashtag) sur la page d’accueil. L’intégration de Twitter permet aussi d’envoyer des invitations à vos abonnés Twitter pour les inciter à vous suivre sur LinkedIn (depuis la messagerie Twitter).
  • Ajouter des badges/boutons LinkedIn à votre blog/site web corporate
  • Lier votre profil LinkedIn à celui de votre entreprise, s’il existe (proposer de le créer et de l’animer si ce n’est pas le cas)
  • Créer un groupe « d’anciens » de votre école, pour augmenter vos possibilités de réseautage.
  • Participer à LinkedIn Answer, la plateforme de partage de connaissances de LinkedIn, pour apporter des réponses aux questions posées (si possible par des utilisateurs influents, ayant de nombreuses connections)
  • Communiquer sur vos événements (« LinkedIn Events »), et les publiant sur votre profil
  • Recommander et obtenir des recommandations : Vous pouvez envoyer des invitations à vos collègues, ancien employeur, pour leur demander de vous recommander. De même, proposez de recommander vos contacts (les recommandations ne sont visibles que par les membres de votre réseau)
  • Envoyer des invitations à vos connections de 2e degré (les contacts de vos contacts de premier niveau)
  • Utiliser les applications LinkedIn disponibles pour enrichir votre profil et l’ouvrir vers des ressources extérieures : et notamment les applications Box.net, Slideshare, Reading list d’Amazon, WordPress.

 

Multiplier les connexions en utilisant LinkedIn « Classmates »

« Classmates » (camarades de classe) est un outil de networking intégré à LinkedIn qui permet de retrouver les anciens diplômés et inscrits de son école (de n’importe quel établissement scolaire et d’enseignement supérieur).

Son utilisation nécessite bien sûr de renseigner le champ « formation » de son profil.

La recherche des « camarades de classes » est accessible depuis l’interface LinnkedIn. Elle génère un graphique qui regroupe plusieurs informations : l’endroit où ses anciens camarades travaillent, ce qu’ils font (ex: administration, marketing, ingénierie), et où ils résident.

Autre avantage en termes de networking : il est possible de lancer une invitation à rejoindre son réseau sans avoir l’e-mail du membre auquel on souhaite se connecter.

Classmates propose par ailleurs plusieurs filtres pour affiner et « périmétrer » ses recherches : par établissement, années de fréquentation de celui-ci, année d’obtention du diplôme, etc.

Se connecter aux pages « Université »

Les pages « Université » de LinkedIn permettent aux universités, aux étudiants, et aux anciens diplômés de communiquer entre eux, et aux lycéens de trouver des informations essentielles sur des opportunités de formation.

Les membres connectés aux pages Université peuvent :

  • recevoir des informations sur l’actualité des universités,
  • se connecter à la communauté des anciens diplômés (réseautage),
  • découvrir des débouchés à travers le parcours d’anciens diplômés,
  • découvrir des opportunités de carrières.

Participer à/créer des groupes LinkedIn

Un moyen d’agrandir votre réseau de contacts est de créer des groupes LinkedIn (limite de 10), ou de rejoindre des groupes existants (limite de 50 en tant que participants). Les groupes LinkedIn sont des espaces de discussions thématiques, qui réunissent généralement des experts sur un champ précis. Ils permettent d’échanger des conseils, retours d’expérience, réflexions, et représentent donc une opportunité de « marketer » vos connaissances.

A ce titre les groupes « ouverts » sont plus intéressants que les groupes réservés aux membres, dans une optique de networking, car ils sont plus facilement accessibles : les discussions s’y rapportant peuvent être partagées sur Facebook par exemple.

Quelques conseils :

  • Créer des groupes (voir ici) vous permettant d’exprimer au mieux vos compétences, et ajoutez-les àl’annuaire LinkedIn
  • Créer/participer à des sous-groupes thématiques pour mieux cibler vos opportunités de réseautage
  • Utiliser l’annuaire de groupes pour faciliter votre recherche sur une thématique existante (pour ne pas créer de doublon)
  • Proposer de devenir administrateur de groupes existants
  • Être actif : poser des questions, apporter des réponses pertinentes aux questions les plus populaires

 

Trier les discussions dans les groupes LinkedIn

Pour faciliter la recherche de discussions dans les groupes, et aider les membres à trouver les sujets qui les intéressent, LinkedIn a mis en place différents filtres (avril 2012).

Les résultats de recherche reposent sur le lien sémantique entre la requête et le contenu des discussions en cours, plutôt que sur le lien entre la requête et le titre et la description des groupes.

Un nouveau filtre permet également aux utilisateurs de visualiser qui, parmi les membres de leur réseau, participent à un groupe, sur la base de la requête tapée (contact de 1er, 2e et 3e niveau)

Bonnes pratiques LinkedIn . 

Pour déterminer cette liste de bonnes pratiques, le réseau social professionnel s’est appuyé sur un groupe de « 4000 super demandeurs d’emploi », soit des personnes qui étaient à la recherche d’un poste dans une entreprise particulière et qui l’ont rejointe dans un délai de trois mois. LinkedIn a alors étudié leur comportement pendant ces trois mois de recherche. Ce qu’il en ressort : des principes qui peuvent paraitre évidents, mais toujours bon à rappeler.

Mettre en avant ses qualités
Le fait de bien compléter son profil est l’un des premiers bons réflexes à adopter sur LinkedIn. Ainsi, 91% des personnes qui ont réussi à trouver un emploi avaient listé au moins 5 compétences sur leur profil, et 89% avaient ajouté une photo.

La force d’un réseau solide
Parmi les bonnes pratiques à respecter pour trouver un emploi sur LinkedIn, la construction et la bonne utilisation d’un réseau professionnel. Parmi le groupe de personnes étudié, 87% avaient ajouté au moins 10 nouvelles relations pendant leur période de recherche et 82% avaient pris part à un groupe de façon active. Il apparait également que 81% des personnes avaient obtenu un minimum de 10 recommandations. Il s’agit d’un élément essentiel pour prouver aux employeurs qu’un demandeur d’emploi dispose des qualités requises.

Prendre les devants avec les entreprises
Autre chiffre important : 91% des personnes ayant trouvé un emploi via LinkedIn s’étaient mises en relation avec les entreprises qui les intéressent, pour se tenir informées de leurs actualités et pour recevoir leurs offres d’emplois.

 

 

 

 

Sources: Linkedin – Commentcamarche.net

 

 

 

Publicités