Quel Réalisme

Vu sur un mur…..J’aime je partage

Il était une fois quatre individus qu’on appelait Tout le mondeQuelqu’unChacun et Personne.

Il y avait un important travail à faire, et on a demandé à Tout le monde de le faire.

Tout le monde était persuadé que Quelqu’un le ferait.

Chacun pouvait l’avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit.

Quelqu’un se fâcha car c’était le travail de Tout le monde!

Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire et Personne ne doutait que Quelqu’un le ferait.

En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun, parce que Personne n’avait fait ce que Quelqu’un aurait pu faire.

Moralité :

Sans vouloir le reprocher à Tout le monde, Il serait bon que Chacun fasse ce qu’il doit, sans nourrir l’espoir que Quelqu’un le fera a sa place car l’expérience montre que là où on attend Quelqu’un, généralement on ne trouve Personne !

Conclusion :

Je vais le transférer à Tout le monde, afin que Chacun puisse l’envoyer à Quelqu’un sans oublier… Personne.

Savoir dire non

De part mon experience j’ai appris et appliqué une formule anglo-saxonne qui résume bien tout cela: »Managing exceptations ».En effet il faut savoir dire non aux taches suplémentaires, qui vous retarderont en plus au final c’est vous qui allez passer pour quelqu’un de non productif. Paradoxal, non? Mais le plus difficile est de savoir dire non sans heurter la sensibilité de certaines personnes qui pensent que vous êtes leur obligé, ou que vous leur devez quelque chose

Personal Growth

Aujourd’hui nous sommes très vite dépassés par la charge de  travail. Au bureau la productivité est vite au plus bas. Tirant les leçon de ma propore expérience j’ai vu que le mot « non » avait aussi un pouvoir non négligeable. Savoir dire non n’est pas du tout facile dans la culture africaine où il faut toujours aider, donner, partager. Pourtant savoir dire non ouvre plus de place pour dire oui. Et surtout pour dire oui à des choses plus importantes et plus utiles.

Oser dire non à des tâches que quelqu’un d’autre peut bien faire: Cette année je l’ai expérimenté et mon emploi du temps s’en est trouvé amélioré. Dans ces conditions on a le temps de faire des travaux avec plus de valeur ajoutée et  que nous sommes seuls à  pouvoir faire. L’entreprise gagne, le travailleur aussi. C’est aussi un moyen de développer ses collaborateurs sans toutefois les noyer.

Dire non aux mauvaises habitudes

View original post 216 mots de plus

Le réveil des « guépards » (partie 1)

Rants of a lost Cheetah

« J’ai dans les yeux les larmes de mon grand père
et j’ai dans le ventre la rage et la colère
j’ai dans la poitrine des battements de tambours
et mes jambes ne pratiquent pas le demi tour
une seule route existe à travers ce désert
un seul souffle sur terre pour parler ou se taire »

Amazigh Kateb, Ma tribu

Je ne pouvais mieux débuter cette série d’article, que par ce beau chant. En effet, A. Kateb résume assez bien la situation de l’Afrique et comme il le dit si bien, « une seule route existe à travers ce désert », et cette voie est le chemin de l’entreprenariat.

View original post 1 444 mots de plus

7 choses effrayantes qu’Internet connait sur vous

Avez-vous conscience du nombre d’informations que vous partagez parfois sans le savoir avec des entreprises ? Parcourez ces différents sites… le résultat vous surprendra.

clown grinning halloween 236 7 choses effrayantes quInternet connait sur vous

1. Loisirs

Cliquez ici pour visualiser vos centres d’intérêt. Cliquez sur « centres d’intérêt » et ajustez si besoin vos préférences !

2. Recherches

Cliquez ici pour visualiser l’historique de vos recherches Google. Vous pouvez supprimer certains éléments mais ne vous faites pas d’illusion : Internet n’oublie jamais rien.

3. Déplacement

Cliquez ici pour visualiser les endroits où vous êtes allés récemment. A propos, que faisiez-vous à Pigalle samedi soir ?

4. Vidéos

Cliquez ici pour visualiser les dernières choses que vous avez cherchées sur Youtube. maintenant avouez que vous avez fait les recherches « nabilla en prison » et « haul primark », fan de blogueuses modes que vous êtes !

5. Réseau

Cliquez ici pour visualiser quelles sont les personnes dont vous êtes proches et comment ces personnes sont connectées entre elles. Cet outil permet de faire apparaître ces données de manière très visuelle.

6. Facebook

Cliquez ici pour visualiser l’heure à laquelle vous avec l’activité la plus élevée sur Facebook. D’autres informations sont également disponibles : à vous de faire votre marché !

7. Informations sensibles

Cliquez ici pour visualiser les données auxquelles ont accès des applications que vous utilisez. Vous serez surpris de voir ce que vous partagez parfois sans le savoir !

Que vous inspirent ces données ? Qu’avez-vous mis en place ou que comptez-vous faire pour protéger votre vie privée ?

 

 

 

 

sources: A. Giroux

Comment transferer sans fil vos fichiers entre vos appareils

Une chose est sûre, on a toujours à un moment ou un autre besoin d’envoyer un ou plusieurs fichiers de son PC vers son appareil mobile ou l’inverse. La solution la plus simple étant d’utiliser le câble USB fournit avec votre appareil et le brancher à votre PC, mais si vous n’avez pas de câble sous la main ? Ou si vous ne voulez tout simplement pas utiliser de câble ?

Plusieurs solutions existent et aujourd’hui je vais vous indiquer comment utiliser l’une d’entre elles. Cette solution c’est BitTorrent Sync, un logiciel couplé à une application qui vous permettra d’envoyer directement vos fichiers à partir de votre PC vers votre appareil mobile ou le contraire.

bittorrent sync

L’avantage de cette solution est qu’elle ne nécessite aucun compte cloud, aucun câble USB et elle est sécurisée. Personne ne pourra voir vos fichiers mis à part vous et ceux que vous aurez autorisés.

Qu’est-ce que BitTorrent Sync ?

Pour éviter de vous embarquer dans l’inconnu, je vais brièvement vous expliquer le fonctionnement. C’est le pair-à-pair (Peer-2-Peer) qui est utilisé ici, le moindre fichier synchronisé dans votre dossier Sync est chiffré, vous pouvez synchroniser tous vos appareils si vous le désirez (Par exemple : 1 tablette, 1 smartphone, 2 PC, 1Mac).

En réalité vous n’envoyer pas les fichiers, mais vous les synchronisez, une fois que vous aurez suivi ce tutoriel, vous comprendrez le fonctionnement qui est simple en pratique. Sachez qu’aucune limite en terme de nombre de fichier ou de taille de fichier n’est présente, vous faites ce que vous voulez.

bittorrent sync

Comment envoyer vos fichiers de votre PC vers votre appareil ?

Je vais vous expliquer chaque étape en détail en accompagnant mes dires d’images pour permettre à chacun d’entre vous de pouvoir utiliser cet outil sans aucune difficulté. Pour ce tutoriel j’utiliserais un PC sous Windows 7 ainsi qu’un smartphone Android. Nous allons commencer par la configuration de la partie logiciel sur le PC.

Le logiciel BitTorrent Sync est disponible pour Windows, Mac et Linux pour les PC et téléchargeable pour les appareils Android, iOS, Windows Phone et même la Kindle Fire. Autant dire que tout le monde peut le faire. Voici les différentes étapes à suivre :

  • Télécharger BitTorrent Sync correspondant à votre système d’exploitation
  • Installer le logiciel comme n’importe lequel
  • Lancer le logiciel, une icône apparaîtra alors dans votre barre des tâchs et une fenêtre s’ouvrira
bittorrent sync
  • Cliquer sur Add folder, choisir l’emplacement de celui-ci et créer le (De base ce sera BitTorrent Sync)
  • Choisir les options de ce dossier

– Le jeu de clé : Lecture seule ou Lecture/Ecriture
– Sécurité : approbation de l’appareil obligatoire ou non
– Durabilité : choisir combien de temps ou combien de fois peut être utilisé la clé

bittorrent sync
  • Choisir la méthode pour lier vos appareils

– Envoi par mail
– Création d’un lien sécurisé HTTPS
– Utilisation du QR Code (Le scanner QR Code est intégré à l’application)

  • Dans notre cas, nous allons choisir le QR Code
bittorrent sync
  • Télécharger l’application BitTorrent Sync correspondante à votre OS mobile (Pour les non Android)
google play streaming
  • Lancer l’application, pour le moment vous ne pourrez rien faire
  • Cliquer sur l’icône dossier avec un + (Entouré sur l’image ci-dessous)
  • Scanner directement le QR Code présent sur l’écran de votre PC (Image ci-dessus) ou choisir Saisir une clé si vous avez pris une autre option
bittorrent sync
  • Votre PC et votre appareil Android sont maintenant liés, les étapes ci-dessus sont à faire une seule et unique fois (sauf si vous voulez lier d’autres appareils ou créer d’autres dossiers)
  • Retourner maintenant sur votre PC
  • Sélectionner le fichier à transférer, le mettre dans le dossier créer (BitTorrent Sync) qui est accessible via le logiciel (Pour moi ce sera une image)
bittorrent sync
  • Retourner sur l’application
  • Aller dans le dossier BitTorrent Sync présent dans l’interface
  • Aller dans le Menu, faire Synchroniser puis OK
bittorrent sync
  • Votre fichier est maintenant présent sur votre appareil Android

Comment envoyer vos fichiers de votre appareil vers votre PC ?

Vous pouvez aussi transférer un fichier de votre appareil Android vers votre PC, c’est encore plus simple étant donné que BitTorrent Sync est en constante synchronisation sur votre ordinateur. Il vous suffira de sélectionner votre fichier et de le placer dans le dossier à partir de l’application, il sera ensuite automatiquement présent dans le dossier sur votre ordinateur.

bittorrent sync

 

 

 

 

 

Source: http://www.Phonandroid.com

 

Vous êtes en danger sur les Wifi publics ! Voilà comment vous protéger

Vos données sont à la merci des hackers sur les réseaux wifi ouverts. Découverte de l’application Freedome par F-Secure, qui vous met à l’abri.

« Si vous acceptez les conditions d’utilisation de ce point d’accès Wifi public, vous confirmez vouloir nous donner toutes vos informations (mails, mot de passe, historique de navigation), et de sacrifier la vie de votre prochain enfant ».

En plein Londres, un wifi ouvert affichait ces conditions d’utilisation. Devinez quoi. Absolument tout le monde acceptait celles-ci.
Par chance, la société derrière la création de ce réseau Wifi n’était autre que F-Secure, société experte en cybersécurité depuis 26 ans.
Mais F-Secure a ainsi prouvé ce qu’elle savait déjà : plus personne ne lit les conditions d’utilisation sur internet.
Mais sans explorer le cas d’une personne mal-intentionnée qui met en place un Wifi spécifiquement pour hacker les informations des utilisateurs de celui-ci, craker un point d’accès Wifi est excessivement simple pour qui voudrait s’en donner la peine.
En vérité, une rapide recherche sur YouTube « hack open wifi » vous donnera de très nombreux résultats. Le premier : un guide pas à pas, illustré d’impressions d’écran, pour vous expliquer comment hacker votre premier point d’accès Wifi.

f secure freedome naked on public wi fi Vous êtes en danger sur les Wifi publics ! Voilà comment vous protéger

Vivons heureux, vivons trackés

Mais quittons la cybercriminalité pour parler du tracking ordinaire : celui réalisé par des millions de sociétés chaque jour sans que vous vous en rendiez compte.
Celui qui vous affiche une publicité pour acheter les derniers billets pour un concert des Rolling Stones à Londres, sachant par avance que vous avez prévu d’y séjourner d’ici quelques semaines.
Ce même système de tracking qui permet à une compagnie aérienne de changer dynamiquement les prix. De vous proposer un billet 200€ plus cher qu’à un autre client, juste parce qu’il sait que vous avez déjà fait cette recherche plusieurs jours plus tôt et que votre retour sur la page signifie que vous avez de grandes chances de prendre les billets (même avec cette augmentation).

Pour Mikko Hypponen, Chief Research Officer de F-Secure, si le premier tracking peut être le bienvenu (dans le sens où vous êtes peut-être effectivement intéressé pour prendre ces billets pour les Rolling Stones), le deuxième est plus problématique.
Pour lui, il faudrait un bouton « On/Off » pour se dissimuler du tracking dans les cas où vous souhaitez préserver votre vie privée, reprendre le contrôle de ce que vous laissez échapper derrière votre passage numérique.
C’est ce raisonnement qui a poussé les équipes de F-Secure à sortir l’application iOS/Android (et bientôt PC/Mac) : Freedome.

freedome Vous êtes en danger sur les Wifi publics ! Voilà comment vous protéger

Freedome : un outil pour l’ère post-Snowden

Mikko se souvient des débuts du développement de Freedome. Tout juste trois mois avant les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage à grande échelle du gouvernement américain.
Le jour où il découvrit ces informations dans le journal, il savait que Freedome trouverait son public : « Oh mon Dieu, cela va devenir tellement important. Tout le monde va parler de ça ».

Le fonctionnement de l’application Freedome est on ne peut plus simple.
Le centre de l’écran est occupé par un grand bouton rond : « On ». Touchez le et vous voilà protégé. En effet, l’application s’occupera de bloquer les tentatives de tracking, sécurisera votre connexion, et bloquera les sites suspects.
Pour comprendre son fonctionnement, Freedome utilise un service de VPN (Réseau Privé Virtuel en bon français) de F-Secure. Lors de votre première utilisation, l’application vous guidera donc pour activer cette connexion VPN (si les écrans par lesquels vous passez sont déroutants, le processus reste simple) et la protection restera active, même lorsque vous n’êtes pas dans l’application.
Pour désactiver la fonctionnalité, cela se passe soit directement dans l’application, soit en déconnectant le VPN depuis les réglages de votre téléphone.
Deuxième effet Kiss Cool, Freedome pourra faire office de service de VPN classique et vous proposer de faire croire à votre appareil que vous vous trouvez ailleurs dans le monde (et ainsi accéder à des services possédant une restriction géographique).

Passage vulgarisation : un VPN va rediriger votre trafic vers les serveurs mis en place par la société derrière le service. C’est ainsi que F-Secure peut analyser votre trafic et bloquer les tentatives de tracking.
Le danger en utilisant un VPN, c’est qu’il soit mis en place par une société qui va justement en profiter pour stocker vos données et les utiliser à votre insu. F-Secure, société de sécurité informatique de près de 3 décennies veut s’imposer comme un tiers de confiance, annonçant immédiatement ne stocker aucune de vos informations.
D’ailleurs, ils ne sont pas capables de fournir des informations aux agences gouvernementales (type FBI, NSA,…) puisqu’ils n’ont pas accès aux données.

Entrons un instant dans une considération plus geek : si vous êtes familier du fonctionnement des services de VPN, vous savez qu’ils ralentissent souvent la vitesse de votre internet.
Celui de F-Secure s’avère très solide, puisqu’il a été construit pour permettre le streaming du vidéo HD. Après plusieurs jours d’utilisation continue de celui-ci, je dois avouer n’avoir subi aucun ralentissement notable.

RIP Internet  Vous êtes en danger sur les Wifi publics ! Voilà comment vous protéger

L’avenir de Freedome

L’étape suivante, c’est une version PC d’ici quelques semaines. puis une version Mac première moitié 2015. Dévoilée en avant-première lors d’un événement organisé par F-Secure, celle-ci se présente globalement comme la version mobile, en étant tout aussi simple d’utilisation.
Lors du premier lancement, Freedome signale que « 0 tentative de tracking a été bloquée ». Allez sur Disney.com pendant quelques secondes avant de retourner sur l’application. Déjà 17 tentatives de tracking bloquées. Le monde de Mickey n’est plus ce qu’il était.
L’application fonctionne avec une version de test de 7 jours, puis un abonnement mensuel ou annuel (respectivement à 4,49€ et 26,99€).
Mon petit doigt me dit cependant que ce modèle pourrait prochainement évoluer vers du Freemium (probablement gratuit jusqu’à une certaine quantité de données transitant par le VPN).

Lorsqu’il fut questionné sur le modèle économique Mikko Hypponen fit une réponse drôlement sarcastique, taclant les nombreux services gratuits se rémunérant en vendant vos données :
« That’s refreshing: actually paying a product with money ».

 

Télécharger sur iOS et Android

 

 

 

Source: http://www.presse-citron.net